Gérer les risques de votre entreprise, le rôle essentiel d’un courtier en assurances

La gestion des risques implique d’évaluer correctement les menaces qui pèsent sur l’entreprise et sur l’entrepreneur lui-même, ainsi que de déterminer comment ces risques peuvent être minimisés. Tout commence par une analyse approfondie des risques, la première étape cruciale.

En d’autres termes, votre courtier fait un inventaire des risques potentiels. Nous posons les bonnes questions et détaillons les risques possibles. Il est important en tant qu’entreprise de prendre le temps de réfléchir à ces “événements indésirables” ou à ces risques. Même un petit événement indésirable peut déclencher une réaction en chaîne qui pourrait être désastreuse pour l’entreprise.

Ces risques peuvent avoir des répercussions financières (perte d’argent), des conséquences juridiques (condamnations, amendes, etc.) ou affecter la continuité des activités de l’entreprise.

Prenons l’exemple d’une entreprise de construction :

En tant qu’entreprise de construction, vous dépendez d’un sous-traitant pour certaines tâches ; que se passe-t-il s’il fait faillite ou s’il travaille pour un concurrent ? Que se passe-t-il si votre grue de levage tombe en panne en plein milieu d’un projet, au moment où vous devez commencer les étages supérieurs ? L’un de vos meilleurs employés, presque indispensable, a un accident et est indisponible pendant des mois.

Tout commence donc par une bonne analyse, une analyse de vulnérabilité, comme l’appellent les experts. En collaboration avec nos partenaires, votre courtier suit un plan par étapes, comprenant également la “prévention”.

La prévention est particulièrement connue dans le cas des accidents du travail, où l’employeur est tenu d’établir un plan de prévention. Mais également dans les domaines de la cybersécurité, de la mobilité et du bien-être au travail (pour éviter le burn-out, par exemple).

La bonne assurance au bon prix

Une fois cette analyse effectuée, votre courtier peut consulter le marché pour trouver les solutions d’assurance adaptées au bon prix, tout en restant vigilant face aux nouveaux risques. Après la phase d’analyse, vient la deuxième phase. Il est également important de signaler à votre entreprise ce qui n’est pas assurable. La troisième et dernière phase est le suivi.

Dans cette phase, votre courtier suit par exemple:

  • Les dossiers de sinistres
  • L’achat de voitures – biens d’entreprise
  • Le recrutement de personnel
  • L’extension des activités

La boucle est ainsi bouclée, et vous pouvez dormir sur vos deux oreilles en tant qu’entrepreneur. Nous veillons pour vous.

Partagez cet article !

À voir aussi

mobilite-1
La mobilité évolue, et votre assurance suit-elle le rythme ?
La voiture reste le moyen de transport privilégié, avec 80 % des Belges préférant se déplacer au volant,...
Lire plus
celebration
Vous prévoyez d'organiser une fête ? Voici quelques conseils pour garantir une célébration en toute tranquillité
Les raisons ne manquent pas pour organiser un événement festif, que ce soit le 18e anniversaire de votre...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *